Qu'est-ce que le minimalisme ? Le minimalisme consiste à vivre avec seulement les choses nécessaires qui vous apportent de la joie et donnent de la valeur à votre vie. Ce mode de vie ne doit pas être drastique ou ne signifie pas vivre le strict minimum, mais plutôt se débarrasser des objets qui vous retiennent d'une manière ou d'une autre, pour ne garder que ceux qui ont un but. Cette idée et cette façon de vivre n'ont pas toujours été aussi conventionnelles qu'aujourd'hui. Ce mode de vie peut s'appliquer à l'architecture, à la musique, à la littérature, à la décoration intérieure, à l'art et ainsi de suite, mais nous nous concentrerons sur la mode minimaliste en tant que mode de vie. 
Culture

Le début du minimalisme dans la mode

Qu’est-ce que le minimalisme ? Le minimalisme consiste à vivre avec seulement les choses nécessaires qui vous apportent de la joie et donnent de la valeur à votre vie. Ce mode de vie ne doit pas être drastique ou ne signifie pas vivre le strict minimum, mais plutôt se débarrasser des objets qui vous retiennent d’une manière ou d’une autre, pour ne garder que ceux qui ont un but. Cette idée et cette façon de vivre n’ont pas toujours été aussi conventionnelles qu’aujourd’hui. Ce mode de vie peut s’appliquer à l’architecture, à la musique, à la littérature, à la décoration intérieure, à l’art et ainsi de suite, mais nous nous concentrerons sur la mode minimaliste en tant que mode de vie. 

 

Le minimalisme a débuté au début du 20e siècle avec les créateurs de mode Madeleine Vionnet et Paul Poiret, puis a progressivement inspiré André Courreges, Yves Saint Laurent et Pierre Cardin dans les années 1960.  Madeleine Vionnet a été l’une des premières à s’attaquer au design minimal de la mode, en créant la coupe en biais, qui consiste à couper le tissu en diagonale par rapport au grain, de manière à créer une forme drapée sans effort. 

 

Alors que le passé se concentrait davantage sur le design minimaliste de la mode, aujourd’hui, il ne s’agit pas seulement d’un style mais d’un mode de vie. Le design minimaliste conduit finalement à avoir une garde-robe capsule, en achetant des pièces polyvalentes qui peuvent être combinées. Parmi les grands créateurs de mode qui l’imitent, citons Phoebe Philo, Stella McCartney, Bottega Veneta, J.W. Anderson et bien d’autres. 

 

Dans les années 1980, le mouvement minimaliste japonais a révolutionné et démocratisé l’industrie de la mode. Des créateurs comme Issey Miyake, Yohji Yamamoto et Rei Kawakubo ont pris d’assaut la semaine de la mode à Paris et ont captivé le public avec des tenues monochromes, souvent habillées de noir, de blanc ou de couleurs neutres. 

 

Aujourd’hui, le minimalisme à la japonaise est devenu plus qu’un simple style de design, mais s’est pleinement intégré dans de nombreuses vies comme une façon d’être. Marie Kondo, auteur, conférencière et présentatrice de télévision, a attiré l’attention de nombreuses personnes, dont Reese Witherspoon, Khloe Kardasian, Eva Longoria, Neil Partick, etc. Grâce à son premier livre, The Life-Changing Magic of Tidying Up : The Japanese Art of Decluttering and Organizing, lui a apporté une popularité mondiale en 2014. avec ses techniques d’organisation et sa passion pour aider les autres à minimiser leurs possessions pour améliorer leur état d’esprit général. 

 

 

Je crois personnellement que le minimalisme a des connotations différentes pour chacun, peut-être qu’une garde-robe de 30 vêtements ne suffira pas à quelqu’un qui a un mode de vie différent. Je pense que le minimalisme dans la mode consiste à réduire ce que vous pouvez dans votre vie pour vous apporter plus de joie globale. 

 

Crédit photo : Vogue

 

Articles liés

Le minimalisme de Saint Laurent

Ava Poudroux

Le Guide de la Mode Écoresponsable co écrit par Natacha Ruiz et Alice Lehoux

Zélie Amelot

La décoration minimaliste

Julie Tela