Culture

Les matières à privilégier pour un dressing durable

Dans la mode minimaliste, l’éthique est un principe fondamental. Mais qui dit vêtements éthiques, dit vêtements durables et c’est ici que les matières entrent en jeu. Il est très important de bien sélectionner les tissus qui vont composer votre armoire. Le but n’est pas de remplacer nos vêtements chaque année parce qu’ils n’auront pas tenu le coup, on veut du solide !

Alors bienvenue dans le guide des matières à privilégier pour un dressing durable.

 

La mode regorge d’options: que ce soit dans les coupes, les couleurs et même les matières. Mais saviez-vous que la production de certaines d’entre elles polluent plus que d’autres ? En effet, 4% de l’eau potable disponible dans le monde sert à fabriquer nos vêtements. De plus, la plupart de ces fibres ne tiennent pas dans le temps suite à des composants très chimiques et une absence de qualité remarquable. Pour cause, en moyenne nous achetons 60% de vêtements en plus qu’il y a 15 ans. Afin d’y remédier, nous pouvons choisir des matières plus naturelles et de meilleures qualité.

 

Il existe plusieurs catégories de matières, chacune d’entre elles à ses points positifs et négatifs. Vous allez être surpris, car le méchant dans l’histoire n’est pas toujours celui qu’on pense…

 

Les matières chimiques:

 

Les deux matières soeurs issues de la chimie sont les matières synthétiques et artificielles. Elles sont peu coûteuses et très rapides à produire car elles ne demandent pas un savoir faire spécial.

Le nylon, le polyester ou encore l’élasthanne sont des synthétiques bien connues dans la fast fashion. En plus d’être inconfortables, elles sont produites à partir de pétrole et donc à éviter.

 

Les matières artificielles sont produites à partir de ressources naturelles comme le soja ou le maïs. Il y a toujours une utilisation de procédés chimiques derrière mais s’il faut faire un choix, mieux vaut se tourner vers le viscose ou le lyocell qui sont issus de ressources naturelles.

Le plus de l’artificiel: le lyocell est biodégradable et garde une très bonne qualité au fur et à mesure des années !

 

Les matières naturelles:

Cette catégorie de fibre porte ce nom car elle provient soit des plantes, soit des animaux. On y retrouve le lin, la laine, le cuir ou encore le coton. Attention, naturel ne signifie pas parfait ! Le coton non bio est très gourmand en eau et demande une utilisation excessive de plomb lors du procédé de teinture.

Les autres fibres quant à elles demandent bien moins d’énergie. Le lin, meilleur ami de la garde-robe d’été, est très écologique et rentable. En plus de ne pas tenir chaud, il tient très bien avec le temps et ajoute une touche quali’ à vos vêtements.

Le chanvre est une fibre oubliée ! Au départ, il servait de matières pour les premiers jeans conçus à Nîmes. Témoin de qualité, elle est également capable d’absorber le CO2. Surprenant non ?

Le coton bio, sans pesticides, est bien mieux que son cousin le coton conventionnel. Moins demandant en eau, il tient parfaitement avec le temps et ne coûte pas cher. Vérifiez cependant à acheter du coton bio labellisé par le Global Organic Textile Standard ou GOTS.

 

Maintenant que vous savez tout sur les matières principales à privilégier, votre dressing durable vous remerciera. Plus besoin de jeter à chaque saisons, des vêtements dont la qualité était faible. Vous aurez maintenant un dressing avec des pièces de qualité qui vous suivront pendant des années !

 

 

 

Articles liés

Le Green Carpet Challenge, une bonne initiative ?

Zélie Amelot

Les soldes et le minimalisme: est-ce compatible?

Julie Tela

L’Ascension de LOEWE

Eliana Lew