L’ART MINIMALISTE
Lifestyle

L’art minimaliste

L’art minimalisme est apparue dans les années soixante aux États-Unis. Ce courant s’inspire du Modernisme et du Bauhaus, fondés sur l’architecture, le design, la photographie et la modernité. Il vient en opposition à l’Expressionnisme abstrait et aux traits subjectifs du Pop Art, d’abord considéré comme un art économe, les ventes de l’art minimal représentent aujourd’hui des milliers d’euros.

 

Richard Wollheim, philosophe anglais qui s’inscrit dans le courant analytique, a donné une définition de l’art minimal à la fin des années 1965. D’après lui, l’art minimaliste est essentiellement construit sur les formes géométriques, des couleurs et des matériaux dans leurs formes brutes. Dans ce courant artistique c’est l’idée qui prévaut, les éléments de l’oeuvre sont simplifiés au maximum afin de faciliter la compréhension du spectateur.

Robert MorrisRobert Morris

D’apparences froides et sans âme, les œuvres minimalistes sont simples mais loin d’être simplistes. Malevitch est le pionnier de l’art minimaliste, Robert Morris, Dan Flavin, Donald Judd ou bien Frank Stella s’y sont essayé et en sont devenus, pour quelques-uns, des représentants de ce courant. Ils choisissent de se concentrer sur l’essentiel : « l’art exclut le superflu, ce qui n’est pas nécessaire ». C’est donc plus simplement l’amélioration d’une œuvre par la soustraction. L’art minimal n’est non pas d’aimer l’oeuvre en elle-même mais l’espace dans laquelle elle est placée, qui conceptualise son idée.

 

Carré noir sur fond blanc Malevitch
« Carré noir sur fond blanc » Malevitch

Mon analyse de l’œuvre du Carré noir sur fond blanc de Malevitch exposé en 1915. Ancrée dans la réalité et dans le vrai, à mes yeux cette œuvre reflète à la perfection l’art du « less is more ». Le contraste entre le noir et le blanc, couleurs essentielles du minimalisme, créer une profondeur dans cette oeuvre. Le carré noir, sous forme non-figurative, ouvre les portes à l’imagination et à l’interprétation de chacun. Malevitch s’oppose à toute matérialisation de l’oeuvre pour soutenir une vision spirituelle de l’art.

 

Malevitch, pionnier de l’art minimal, avec sa peinture “Carré noir sur fond blanc” laisse désormais libre recours à l’imagination à ceux qui vont suivre, de poursuivre le véritable minimalisme.

Articles liés

De bons moyens de commencer votre voyage minimaliste

Eliana Lew

Embellissez votre espace avec ces simples compositions florales

Eliana Lew

2023 Vanity Fair Oscars party: Retour des accessoires

Eliana Lew