LES RAISONS DE NE PAS ACHETER DE LA FAST FASHION
Culture

Les raisons de ne pas acheter de la fast fashion

La fast fashion constitue aujourd’hui la deuxième industrie la plus polluante au Monde. L’achat de vêtements est presque devenu un passe-temps, nous avons complètement oublié son objectif premier, qui est le besoin de s’habiller. Alors, après le dernier rapport de GIEC il est temps d’agir, de prendre conscience que notre seul moyen d’agir est de boycotter cette industrie.

 

La fast fashion c’est 10% des émissions de carbone de l’humanité. Pour vous donner une petite idée, cela représente plus que les émissions de carbone des vols internationaux et les transports maritimes réunit. Plutôt inquiètant non !

La fast fashion c’est l’assèchement et la pollution des sources d’eau, les produits chimiques utilisés lors de la production des vêtements polluent les rivières et les ruisseaux. Ils détruisent la faune et la flore marine.

La fast fashion c’est l’utilisation de 4% de l’eau potable disponible dans le Monde. À titre informatif, un jean c’est 11 000 litres d’eau, un chiffre complètement délirant quand on pense aux pays comme l’Éthiopie ou la Somalie qui n’ont même pas d’eau potable.

La fast fashion c’est des travailleurs payés entre 1 et 2€ par heure, dans des conditions désastreuses, c’est aussi le travail des enfants. Cette industrie viole le droit des Hommes et des enfants. L’objectif est de réduire les coûts de production pour produire toujours plus.

La fast fashion participe à l’extermination de la minorité des Ouïghours en Chine. La fast fashion tire profit de l’exploitation et l’esclavagisme de la minorité, en les faisant travailler, les marques comme Nike, Amazon, Uniqlo, Zara, Gap font partie des accusés…

La fast fashion c’est simplement produire tout le temps et à bas prix une mode jetable qui ne se soucie pas de l’impact écologique ni des conditions de travail. La seule chose qui compte c’est le bénéfice.

 

Selon moi, l’avenir de la mode et des vêtements ce sont ces marques qui s’engagent dans une mode circulaire en réutilisant d’anciens vêtements, pour constituer de nouvelles pièces durables de bonne qualité, fabriqués dans les meilleures conditions en respectant l’environnement et les travailleurs. Chaque achat est un vote alors choisissez bien à qui le donner.

Articles liés

Style de vie minimaliste et le minimalisme esthétique, deux éléments à ne pas confondre

Julie Tela

Dédés: la maille française

Ava Poudroux

Le Green Carpet Challenge, une bonne initiative ?

Zélie Amelot