Céline une histoire intemporelle
Selection

Céline: une histoire de minimalisme

Il est impossible de parler de minimalisme sans mentionner la maison Céline. Pionnière du confort minimaliste dans les années 70, l’enseigne n’a jamais cessé de se renouveler tout en gardant un ADN fort, un ADN intemporel. Retournons sur la charmante histoire qui a inspiré beaucoup de minimalistes, la maison française, Céline. 

Histoire

C’est Céline Vipiana qui fonde en 1945 un magasin de souliers pour enfants rue de Malte à Paris, aux côtés de son mari. La maison est connue pour être « le bottier pour enfants », proposant des chaussures orthopédiques sur mesure. Elle connaît un tel succès qu’à peine trois ans plus tard, trois autres boutiques voient le jour dans Paris.

C’est à partir des années 60 que Céline Vipiana se tourne vers la mode féminine. Elle reste dans l’univers des souliers au départ en présentant des chaussures pour adulte. Son premier succès voir le jour grâce à une paire de mocassins, bien connue à ce jour pour être une pièce phare du vestiaire Céline. Cette pièce marquera l’identité de la marque, une mode confortable mais chic ! La créatrice se lancera ensuite dans l’élaboration d’une ligne d’accessoires puis finalement une collection de prêt à porté sportif pour femme.

Le sportswear

C’est en 1967 que la créatrice présente sa collection Couture Sportswear. Son but est de proposer aux femmes une mode de tous les jours, une mode confortable. Céline Vipiana désire accompagner la femme moderne et active, avec des vêtements qui lui correspondent et peuvent la suivre partout.

Cette collection marque le début d’une nouvelle ère dans la mode. Allant des jupes culottes, aux gilets en cuir, jusqu’aux jeans pastels, la marque éponyme devient le vestiaire de référence pour les femmes chics et dynamiques. Céline connaît un franc succès auprès de la gente féminine, car elle les comprend et répond à leurs besoins. Elle continuera alors dans sa lancée. Avec une ligne de chaussures allant même jusqu’à la maroquinerie, elle offrira à ces femme un vestiaire complet.

Au fil du temps

Depuis le départ de Céline Vipiana à la direction artistique de la marque, beaucoup de designers se sont donnés le flambeau. En commençant par Michael Kors qui fut le premier en 1997, en passant par Phoebe Philo en 2008, jusque Hedi Slimane en 2018. Tous ont su faire vivre la maison tout en gardant son identité minimaliste chic, pour la faire devenir aujourd’hui une maison à l’élégance intemporelle.

Les codes du minimalisme s’inspire beaucoup de cette mode. L’objectif est de trouver des vêtements qui fonctionnent ensemble, grâce à des designs simplistes et des coupes classiques. Les vêtements doivent faire preuve de confort, pour que l’on s’y sente bien. C’est le secret de l’assurance, c’est ce que nos vêtements sont censés nous procurer comme sensation. Il s’agit d’une mode où il est impossible de se tromper, où les fashion faux-pas n’existent pas. Une mode où tout le monde se sent libre de se mouvoir.

La maison nous l’a délivré, car elle a compris où se trouvait l’essentiel. Des lignes épurées, des coupes impeccables et des vêtements dont le but même est le confort chic, c’est ce qui rend Celine intemporel.

Articles liés

Sélection H&M conscious pour l’été

Ava Poudroux

Cos, l’enseigne de H&M est-elle vraiment si durable qu’elle le prétend ?

Julie Tela

Le preppy look masculin

Ava Poudroux