La tendance de la minijupe
Culture

La minijupe, une pièce minimaliste incarnant le pouvoir des femmes

La pièce phare des années soixante fait son grand retour. Portée par les plus grandes stars et adaptée à plusieurs styles, la minijupe est une pièce indispensable à de nombreux dressings. Elle se porte à toutes les saisons et de toutes les couleurs. Au-delà d’une tendance qui ne cesse d’apparaître et de disparaître, la minijupe est également un phénomène de société. 

 

 

L’histoire de la minijupe

Durant la Première Guerre mondiale, la jupe commence à se raccourcir pour des raisons économiques : le manque de tissus pousse les couturières à concevoir des jupes arrivant mi-mollet. La mode selon Coco Chanel n’envisage pas de révéler la partie entre les genoux et le nombril, car c’est sacré. Les années cinquante sonnent un vent de nouveauté et d’émancipation. Les boutiques sont de plus en plus nombreuses et sont désormais de véritables lieux de loisirs avec de la musique. En 1965, André Courrèges présente lors de son défilé une jupe assez courte pour l’époque qui fait sensation.

 

La styliste londonienne Mary Quant

C’est pourtant Mary Quant qui saura l’imposer dans le monde. En effet, la jeune styliste londonienne raccourcit de plus en plus les jupes. Elle décide de la réinventer en la coupant juste au-dessus du genou, dans un premier temps pour une question de confort. Ce sont les personnalités de l’époque, des actrices ou des chanteuses qui popularisent la minijupe. Désormais les femmes qui ont le pouvoir, elles sont maîtres de leur destin. « Je suis très sexy, j’aime le sexe et je suis provocante, mais tu devras mettre le paquet pour pouvoir être avec moi. » Mary Quant

 

Une pièce minimaliste

En plus de refléter l’émancipation des femmes dans les années soixante. La minijupe est un véritable incontournable dans une garde-robe. Elle se porte en été avec des tops transparents, en automne avec un sweat, en hiver avec un gros pull superposé sur une chemise enfin au printemps avec un cardigan. La minijupe peut-être chic, punk, classique ou casual… Tout cela dépend de la manière dont on l’associe. C’est donc une véritable pièce minimaliste car elle offre une infinité de possibilités pour sa garde-robe.

 

 

La minijupe, symbole de l’affranchissement des codes vestimentaires d’une époque révolue, est désormais une pièce indispensable. En plus d’être portée à toutes les périodes de l’année, elle s’adapte à tous les styles. La minijupe est une pièce forte et minimaliste, LIVISMI vous recommande d’en avoir une dans votre capsule wardrobe. 

Articles liés

5 raisons d’adopter le mode de vie minimaliste

Ava Poudroux

Les soldes et le minimalisme: est-ce compatible?

Julie Tela

Le Green Carpet Challenge, une bonne initiative ?

Zélie Amelot