La Fashion Week hyper-polluante
LifestyleNon classéSelection

La Fashion Week, un événement noir pour la planète

Les défilés sont l’événement majeur d’une maison de mode. C’est un temps fort pour la communication de la marque qui présente sa nouvelle collection et ses inspirations. Les griffes sont jugées en une poignée de minutes par le monde entier pour des mois de travail et des milliers de tonnes de CO2 rejetés dans l’air. La magie des défilés de la Fashion Week vaut-elle le coût face à la pollution engendrée ?

 

L’étude Zero To Market

L’organisme Carton Trust et ordre.com une entreprise dédiée à l’information des consommateurs de mode, ont réalisé une étude nommée Zero To Market. Elle vise à quantifier les émissions de gaz à effet de serre liée aux différentes Fashion Week. Les EMS engendrées par cette industrie sont difficilement mesurables car cela comprend un large panel de données. Telles que la production de la collection, le logement et le transport des pièces, les voyages humains engendrés… Entre les différentes métropoles des 4 Fashion Week : New York, Londres, Milan et Paris.

 

L’étude a démontré que ces 4 Fashion Week sont responsables de 241 000 tonnes d’équivalent en CO2 seulement en déplacements et sur une seule année. En effet, cette enquête ne comprend pas les émissions de gaz à effet de serre des médias, les influenceurs et de la presse, les décors des défilés… Tous ces éléments qui ne sont pas pris en compte par l’étude. Cependant, ils représentent également une source hyper-polluante pour la planète. 

 

Réinventer le modèle des Fashion Week

Le rapport du GIEC (groupes d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) en 2022 déclare qu’il nous reste seulement 10 années pour agir. Passé cette date, les conséquences seront irréversibles. L’objectif de +1,5 degré en 2025 risque d’être largement déposé si la tendance ne s’inverse pas rapidement. Donc, le seul moyen d’agir directement sur notre consommation et notre mode de vie. Face à cette urgence, l’industrie textile doit agir vite. La Fashion Week est un événement central dans le secteur de la mode mais il n’est pas essentiel à la vie des Hommes. Il est temps de le réinventer. 

 

La Fashion Week c’est le moment où la mode est sous le feu des projecteurs. Même les médias de diffusion en parlent. Pourtant c’est aussi un temps de pollution considérable pour la terre. Il est donc évident, urgent et nécessaire de réinventer ce moment dédié à la mode qui se déroule aux 4 coins du Monde. 

Articles liés

Aesop pour une routine skincare naturelle

Zélie Amelot

ATTIRE THE STUDIO : Une nouvelle marque à suivre

Eliana Lew

La vision de la mode masculine en 2023, par Maxime Dam

Zélie Amelot