Le Green Carpet Challenge
Culture

Le Green Carpet Challenge, une bonne initiative ?

Le Green Carpet Challenge a été imaginé par l’éco-activiste italienne Livia Firth et la journaliste et écrivaine britannique Lucy Siegle, papesse de la mode éthique. Lancée en 2009 pour encourager l’industrie de la mode à devenir plus durable et responsable sur le plan environnemental et social. Elle souhaite récompenser l’émergence de la mode durable dans le secteur du textile.  

 

Pourquoi créer le GCC ?

A l’origine, un défi. Le défi de mettre en avant sur un tapis rouge seulement des créateurs responsables. L’objectif du Green Carpet Challenge est de sensibiliser les marques de mode. Mais aussi les célébrités et le grand public de l’impact environnemental de l’industrie de la mode. Cet événement promeut des pratiques plus durables, notamment en termes de sourcing, de fabrication et de consommation de vêtements. En effet, la surconsommation demeure le facteur le plus polluant. C’est une initiative globale sur l’industrie du textile et une solution concrète pour développer la mode éthique.

Le fonctionnement du GCC

Les marques et les célébrités peuvent participer au Green Carpet Challenge en s’engageant à porter des vêtements conçus de manière responsable. Ils mettent en avant ces pièces lors d’événements publics, tels que les tapis rouges. Les vêtements portés par les célébrités doivent répondre à des critères environnementaux et sociaux stricts. Tels que l’utilisation de matériaux écologiques et durables, la fabrication éthique et équitable, ainsi que la transparence de la chaîne d’approvisionnement. Ces critères sont aujourd’hui de plus en plus importants pour les consommateurs qui sont très informés sur toutes ces thématiques.

 

Le Green Carpet Challenge a contribué à faire progresser l’industrie de la mode vers des pratiques plus durables. Mais aussi, à sensibiliser le public aux enjeux environnementaux et sociaux liés à la production et à la consommation de vêtements. Cette initiative apporte un peu plus de vert sur les catwalk et prouve que le beau et l’éthique peuvent s’associer.

Articles liés

5 raisons d’adopter le mode de vie minimaliste

Ava Poudroux

La décoration minimaliste

Julie Tela

Le trench coat, pièce de mode indispensable

Ava Poudroux